Comment effectuer un relais avec les NACOs ? Quelle attitude en cas de geste chirurgical ?

0

La démographie de la population française laisse prévoir une augmentation des patients atteints de fibrillation atriale. On estime actuellement à 1,1 million le nombre de patients traités par anticoagulants oraux, cette population devrait doubler dans les 10 années à venir.

L’apparition des nouveaux anticoagulants oraux (NACOs) vient bouleverser la prise en charge de la fibrillation atriale non valvulaire. Ces molécules présentent une fenêtre thérapeutique plus large que leurs prédécesseurs : les antivitamines K (AVK). La nouveauté et l’apparente facilité de prescription créent un engouement pour cette nouvelle classe thérapeutique. Il est donc nécessaire d’encadrer et de rappeler les bonnes règles d’utilisation et de prescription.

La Haute Autorité de Santé, en juillet 2013, a précisé les indications des NACOs :

– chez les patients sous AVK pour lesquels le maintien de l’INR dans la zone cible (entre 2 et 3) n’est pas habituellement assuré malgré une observance correcte ;

– ou chez les patients pour lesquels les AVK sont contre-indiqués ou mal tolérés, qui ne peuvent pas les prendre ou qui acceptent mal les contraintes liées à la surveillance de l’INR.

La prescription des NACOs s’accompagne d’un certain nombre de précautions, elle nécessite un bilan biologique au préalable, avec l’évaluation de la clairance de la créatinine par la formule de Cockcroft.

Comment initier le traitement ?

Avant l’introduction du traitement, il est indispensable de rappeler au patient son importance ainsi que les risques liés à l’interruption du NACO et aux interactions médicamenteuses. Il est également important de préciser aux patients précédemment sous AVK que les tests d’hémostase TP et INR sont caduques sous NACO.

Des cartes sont mises à disposition par les laboratoires pharmaceutiques, à remettre aux patients à l’instar des AVK ; un modèle est disponible sur le site de la Société européenne de rythmologie EHRA téléchargeable en français (http://www.escardio.org/communities/EHRA/publications/novel-oral-anticoagulants-for-atrial-fibrillation/Documents/French-EHRA-NOAC-card-A7.pdf).

La[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Rythmologie, Département de Cardiologie médicale, GH Pitié-Salpêtrière, PARIS.

Laisser un commentaire