Ostéoporoses : quoi de neuf en 2013 ?

0

Épidémiologie des fractures sévèresL’actualisation des recommandations françaises du traitement médicamenteux de l’ostéoporose postménopausique, publiée en 2012, a introduit le concept de fracture sévère [1]. Ces fractures sont considérées comme sévères parce qu’elles sont associées de manière constante dans les études prospectives à un excès de mortalité et de morbidité [2, 3], notamment chez les sujets les plus jeunes [4]. Parmi les fractures fémorales, les fractures de la région sous-trochantérienne et fémorale, rapportées chez les utilisateurs de bisphosphonates, ont été mises en avant. De nouvelles données épidémiologiques font le point sur ces fractures.1. Mortalité liée aux fractures sévères : rôle clé de la nouvelle fractureLe suivi à cinq ans des patients (952 femmes et 343 hommes) avec fractures incidentes de la cohorte australienne DUBBO a montré que 24 % des femmes et 20 % des hommes ont fait une nouvelle fracture et que[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Rhumatologie, Hôpital Cochin, PARIS.

Laisser un commentaire