Arthropathies microcristallines : quoi de neuf ?

0

1. Inflammation aiguëL’accès aigu goutteux est la manifestation classique de la maladie goutteuse. Il est en rapport avec une activation de la voie de l’IL-1b avec deux signaux :– un premier signal via l’activation de Nf-kB et la production des transcrits ARNm de la pro-IL-1b et sa synthèse cytosolique ;– un second signal qui va activer le clivage et la sécrétion non conventionnelle de l’IL-1b mature sous l’effet, par exemple, de l’inflammasome NRLP-3 via la caspase-1, voire d’autres enzymes préotoélytiques (élastase, protéinase 3, etc) [1].L’engagement des Toll-like receptors ou TLR2 et 4 est suggéré de longue date. Toutefois, les mécanismes activant les TLR4 sont discutés. Récemment, cette voie TLR4 Nf-kB IL-1 a été montrée plus exprimée dans les cellules des liquides synoviaux de goutte aiguë versus goutte inactive. À quand des médicaments ciblant cette voie ?2. Traitements : nouveautés• AllopurinolL’allopurinol est le traiteme[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Rhumatologie Hôpital Lariboisière, AP-HP, PARIS.

Les commentaires sont fermés