Devant un ptosis acquis de l’adulte, quand évoquer une myasthénie ?

0

Les ophtalmologistes sont régulièrement confrontés à la prise en charge de ptosis acquis dont les causes peuvent être très variables : désinsertion du faisceau musculo-aponévrotique du muscle releveur de la paupière, ptosis traumatique, ptosis neurogène, ptosis myogène. La myasthénie est une cause rare, rendant son identification difficile. Un diagnostic précoce est néanmoins indispensable. C’est une maladie auto-immune de la jonction neuromusculaire se traduisant par une fatigabilité et une faiblesse musculaire [1].Physiopathologie de la myasthénieL’arrivée d’un influx nerveux au niveau de la jonction neuromusculaire provoque la libération d’acétylcholine dans l’espace synaptique. Celle-ci se fixe sur des récepteurs post-synaptiques musculaires couplés à des canaux sodiques, qui entraîneront une dépolarisation de la membrane et produiront une contraction musculaire, si la dépolarisation initiale est suffisante. On retiendra que la transmission neur[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire