La double antiagrégation plaquettaire dans le STEMI : de la signification statistique à la pertinence clinique

0

Aux vues de ces données, l’ESC a publié de nouvelles recommandations sur la prise en charge des STEMI [3]. Le traitement antithrombotique comprend une double antiagrégation plaquettaire (classe IA) par aspirine et antagoniste du récepteur de l’ADP, associée à une anticoagulation parentérale. La dose de charge d’aspirine est de 150 à 300 mg per os (80 à 150 mg IV en cas d’impossibilité). En première intention, le choix de l’antagoniste du récepteur de l’ADP doit se porter sur le prasugrel (60 mg puis 10 mg/j en 1 prise) ou le ticagrelor (180 mg puis 90 mg/2 fois/j) (classe IB). Le clopidogrel est administré en cas de contre-indication et/ou d’indisponibilité des deux autres molécules (classe IC). Sa dose de charge est de 600 mg, suivie de 150 mg par jour durant la première semaine, puis 75 mg/j au long cours.Plusieurs situations particulières peuvent se présenter, notamment :En cas de thrombolyse, seule l’association aspirine/clopid[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital Saint-Joseph-PARIS Compte rendu d’un symposium organisé par les Laboratoires Daiichi Sankyo dans le cadre de l’ESC.

Laisser un commentaire