L’allergie à l’iode alimentaire existe-t-elle ?

0

L’iode est un oligoélément indispensable à la vie dès le stade fœtal par son implication dans la synthèse des hormones thyroïdiennes. Les produits de la mer (poissons, fruits de mer et algues) en sont les aliments les plus riches. D’autres sources contribuent aussi à cet apport comme le sel enrichi en iode, les œufs, les produits laitiers et les céréales.Bien que les besoins fluctuent selon des situations physiologiques comme la croissance chez l’enfant ou l’état de grossesse, la carence en iode est rare dans les pays industrialisés où la consommation des produits de la mer est fortement conseillée pour leur grande richesse en acides gras polyinsaturés.L’allergie alimentaire correspond à l’ensemble des manifestations cliniques secondaires à une réponse immunoallergique dirigée contre des allergènes, qu’il s’agisse d’un mécanisme d’hypersensibilité immédiate médiée par les IgE (type I de la classification de Gell et Coombs) ou d’un mécani[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Médecine du Personnel et d’Allergologie, Hôpital d’Instruction des Armées Bégin, SAINT-MANDE. Service de l’Asthme et des Allergies, Hôpital Armand Trousseau, PARIS. Université Paris-VI, PARIS.

Laisser un commentaire