Ostéoporose et événement cardio-vasculaire chez les patients infectés par le VIH : existe-t-il une relation ? Cohorte ANRS CO3 Aquitaine, France

0

Plusieurs observations suggèrent l’existence d’une association entre ostéoporose et risque cardiovasculaire dans la population générale [1]. Chez la femme en période postménopausique, plusieurs études épidémiologiques et observationnelles ont mis en évidence une relation signi-ficative entre le développement d’une ostéoporose et la survenue d’événements cardiovasculaires (CV) [1, 2].De nombreux travaux épidémiologiques cliniques ont montré que les personnes infectées par le VIH présentent un risque accru de perte osseuse [3, 4] et sont particulièrement exposées au risque cardiovasculaire : les complications cardiovasculaires sont en effet la 4e cause de mortalité dans cette population (Pr P. Yeni. Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH. Rapport 2010. La documentation française).Ces observations effectuées dans l’infection chronique par le VIH et dans l’ostéoporose postménopausique conduisent à évoquer l’existence d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Rhumatologie, CHU

Laisser un commentaire