Rythmologie et stimulation : quoi de neuf ?

0

Les recommandations européennes dans la fibrillation atriale

Le document publié [1] comporte 210 recommandations dont 40 % sont en classe I et 7 % sont en classe III, avec cependant près de la moitié ayant un niveau de preuve C, ce qui signifie un niveau de preuve assez modeste. La lecture intégrale de ces recommandations est quasi impossible pour des professionnels en activité. Le recours au texte complet de ces recommandations restera toujours nécessaire pour des points particuliers. Le but ici est de réaliser un survol des principaux changements intervenus.

1. Une nouvelle classification de la FA

Les recommandations proposent une nouvelle classification de la FA :

– FA paroxystique : FA d’arrêt spontané, en général en moins de 48 heures et jusqu’à 7 jours,

– FA persistante : FA durant plus de 7 jours ou arrêtée par cardioversion électrique ou médicamenteuse,

– FA permanente ou FA chronique acceptée.

A côté de cette classification traditionnelle apparaît la FA persistante prolongée : FA de plus de 1 an pour laquelle une stratégie de contrôle du rythme est envisagée. Il s‘agit très clairement d’une avancée destinée à un recours à la rythmologie interventionnelle, qui seule, à l’heure actuelle, permet d’entretenir l’espoir d’un maintien sur le long terme du rythme sinusal chez des patients en FA persistante depuis plus de 1 an.

2. Les nouveaux scores

Il a été proposé une classification de la sévérité des symptômes[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie et Centre de Référence des Maladies Cardiaques Héréditaires, Hôpital Lariboisière, PARIS.

Laisser un commentaire