Evaluation d’une sténose coronaire par coronarographie et FFR

0

Introduction et principes généraux de la FFR

La mesure de la réserve coronaire (ou FFR [Fractional flow reserve]) est une méthode pour évaluer de manière invasive le retentissement fonctionnel d’une lésion coronaire, l’angiographie seule étant souvent imparfaite pour déterminer son caractère significatif. Si la problématique reste simple pour les sténoses minimes (< 40 %) ou très sévères (> 70 %), une catégorie importante de sténoses, nommées intermédiaires (40-70 %), doivent bénéficier d’une évaluation fonctionnelle qui déterminera le bénéfice d’une revascularisation ; la FFR permet de répondre à cette question dans la foulée de la coronarographie, alors que les tests non invasifs imposent une stratégie en deux temps [2].

La FFR est bien corrélée avec les tests fonctionnels d’ischémie habituels (épreuve d’effort, échographie de stress, scintigraphie) [1]. Les résultats positifs des études cliniques, notamment des études DEFER [3], FAME [4] et FAME 2 [5], ont permis le développement de cette technique depuis quelques années, surtout pour l’atteinte coronaire pluritronculaire.

L’angioplastie guidée par FFR est donc logiquement apparue dans les recommandations européennes sur la revascularisation de 2010, avec un niveau de recommandation de classe I [6]. Son développement et son utilisation en France sont cependant limités par son absence de remboursement et un changement nécessaire des mentalités. En effet, cette technique est actuellement utilisée dans moins de 1 % des angiographies [7].

Le principe de la FFR est simple : il est basé sur une mesure de pression “trans-sténotique” pendant une vasodilatation maximale (hyperhémie)[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, CHU Timone, Marseille.

Laisser un commentaire