Recommandations de la Société européenne de cardiologie sur la double antiagrégation plaquettaire dans les coronaropathies

0

Avec plus de 35 essais randomisés incluant plus de 225 000 patients, la double antiagrégation plaquettaire (DAAP) figure parmi les options thérapeutiques le plus intensivement étudiées dans le domaine de la médecine cardiovasculaire (fig. 1).Outils de stratification du risque pour la durée de la double antiagrégation plaquettaire, mesures pour minimiser les hémorragies, recommandations sur la sélection ou le moment de l’inhibiteur du P2Y12, algorithmes de remplacementÉtant donné qu’il y a un risque hémorragique et un risque ischémique pour toute durée de DAAP, l’utilisation de scores peut être utile pour adapter la durée de la DAAP de façon à maximiser la protection ischémique et minimiser le risque hémorragique chez un patient donné. Les scores de risque qui ont été conçus spécifiquement pour guider la décision de la durée de la DAAP doivent être préférés aux autres scores de risque disponibles (encadrés I à IV, tableau I).Double antiagrégati[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Louis Pradel, BRON.

Laisser un commentaire