Prise en charge d’un rétrécissement aortique asymptomatique

0

La sténose aortique (SA) est la valvulopathie la plus fréquemment rencontrée dans nos pays développés et constitue un enjeu de santé publique. Sa physiopathologie reste largement incomprise et il n’existe à ce jour aucun traitement médical permettant de ralentir la progression de la maladie ou de la faire régresser. Le seul traitement curatif est le remplacement valvulaire aortique (chirurgical ou par cathétérisme) lorsque la sténose aortique devient critique.La prise en charge des patients symptomatiques fait l’objet de peu de discussions et la chirurgie doit être considérée chez tous les patients présentant une SA serrée symptomatique ou responsable d’une altération de la fonction systolique du ventricule gauche (recommandation de classe I). La prise en charge des patients présentant une SA serrée asymptomatique est controversée et il convient de mettre en balance le risque spontané de la maladie (principalement mort subite et dysfonction ventriculaire gau[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie et INSERM U698, Hôpital Bichat, PARIS.

Laisser un commentaire