Observance des traitements anticoagulants

0

INR et observance1. évaluation de l’anticoagulationL’INR est une mesure standardisée du taux de prothrombine (TP) créé pour s’affranchir des grandes variations rencontrées avec ce dernier [1, 2]. S’il est plus fiable que le TP pour mesurer un degré d’anticoagulation, ce n’est pas un test parfait.INR versus TPLe TP est, en effet, trop dépendant des réactifs utilisés, ce qui peut engendrer, pour deux tubes de sang prélevés au même moment et dans les mêmes conditions préanalytiques, deux résultats très différents. L’INR permet “d’écrêter” ces différences puisqu’il tient compte de l’indice du réactif utilisé : l’ISI (indice de sensibilité international). Mais, pour l’obtention d’un INR fiable, il faut théoriquement que le réactif utilisé ait un indice le plus proche possible de 1.Cet indice devrait normalement apparaître sur le compte rendu, ce qui n’est pas toujours le cas, les réactifs les plus proches de 1 sont aussi les plus[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Pasteur, CHU, NICE.

Laisser un commentaire