Bactériémies à Staphylococcus aureus et risque d’endocardite infectieuse

0

EpidémiologieStaphylococcus aureus est le deuxième agent responsable de bactériémies dans les pays à haut revenu après Escherichia coli. L’incidence des bactériémies à S. aureus (BSA) était estimée à environ 25-30 cas/100 000 personnes-années à la fin des années 2000 dans le registre à base populationnelle danois [1].L’incidence à la baisse modérée des BSA masque une modification importante du profil de cette maladie, les bactériémies d’origine communautaire devenant plus rares du fait de l’amélioration des conditions de vie et du niveau d’hygiène générale de la population, tandis que les bactériémies liées aux soins, cathéters, hémodialyse, chirurgie… deviennent plus fréquentes du fait du vieillissement de la population et de l’augmentation de la technicité des soins. Actuellement, les bactériémies communautaires représentent environ 30 % des BSA, les bactériémies nosocomiales 50 % et les bactériémies liées aux soins extraho[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service des Maladies infectieuses et tropicales, CHU, MONTPELLIER.

Laisser un commentaire