Hypertension artérielle : quoi de neuf  ?

0

Ce texte a été conçu pour être utile à la pratique dans une forme synthétique afin de permettre sa bonne lisibilité. Ces recommandations comportent 15 conseils à appliquer au cours des trois périodes de la prise en charge : avant de débuter le traitement, la période d’initiation et d’adaptation du traitement des 6 premiers mois, la période de suivi chronique. Une confirmation de l’HTA devrait toujours être obtenue avant de débuter le traitement médicamenteux par la réalisation d’une automesure ou d’une MAPA.

La stratégie recommandée est de débuter par une monothérapie pour 1 mois, en préférant une classe thérapeutique ayant la meilleure persistance (AA2 ou IEC) puis, en cas d’objectif tensionnel non atteint, de prescrire une bithérapie fixe. Le doublement des doses est à réaliser au stade de la bithérapie avant de passer à une trithérapie qui devrait comporter : un bloqueur du SRA (AA2 ou IEC), un antagoniste calcique et un diurétique thiazidique.

Aux états-Unis, c’est un comité d’expert indépendant du National Institue of Health, le JNC, qui a publié son rapport n° 8. La méthode pour établir ces recommandations a été d’analyser les résultats d’essais randomisés conçus pour démontrer les bénéfices de traitements évalués chez des sujets exclusivement hypertendus [2]. Le critère de jugement n’était pas uniquement la baisse de la pression artérielle mais la prévention des complications de morbi-mortalité. Par cette méthodologie, le JNC 8 a voulu proposer des recommandations indiscutablement basées sur les données scientifiques issues de “l’evidence-based medicine”. Ce texte donne 9 recommandations. Elles permettent de connaître selon l’âge du sujet les niveaux de tension qui justifient la mise en route d’un traitement antihypertenseur. Elles donnent plusieurs choix pour la classe pharmacologique initiale qui seront faits selon les caractéristiques cliniques du patient (diabétique, insuffisant rénal, couleur de la peau). Enfin, deux stratégies pour l’usage initial et l’adaptation des antihypertenseurs sont décrites : monothérapie pendant 1 mois puis bithérapie, ou monothérapie pendant 1 mois puis doublement de la première dose avant la bithérapie. Le choix de la stratégie est laissé au médecin.

En Europe, l’ESH/ESC a publié un nouveau texte intitulé “Guidelines for the management of arterial hypertension” [3]. Pour réaliser ce[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, PARIS

Laisser un commentaire