Staline, l’hypertendu paranoïaque

0

Très vite, il fait preuve de talents d’agitateur qui le conduisent à l’exil puis à la prison. Il se fait remarquer par Lénine qui lui confie en 1912 la direction du journal du parti (la Pravda). En 1913, Staline est arrêté et exilé en Sibérie. La révolution de février 1917 le ramène à Pétrograd. Il est nommé Commissaire du peuple aux Nationalités dans le premier gouvernement formé par Lénine, puis membre du Conseil du travail et de la défense et du Politburo (bureau politique du parti). Staline participe activement à la guerre civile qui se déroule en Russie. Progressivement il conforte sa position, ce qui lui permet d’être élu en 1922 au poste de secrétaire général du Comité central. En 1924, Lénine meurt, Staline et Trotski se disputent sa succession. Mais Staline élimine son rival grâce à sa ténacité et à l’appui du parti qu’il tient bien en main.Staline met en place un nouveau système économique basé sur des plans quinquennaux afin de r[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Historien, PARIS

Laisser un commentaire