Epidémiologie cardiovasculaire : quoi de neuf ?

0

Evolution de la maladie coronaire en France : une tendance favorable confirmée

En 2012, le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) a publié les résultats de l’analyse des personnes hospitalisées en France pour infarctus du myocarde (IDM) entre 2002 et 2008. [1]. Les données ont été extraites des bases nationales PMSI des résumés d’hospitalisation. Les événements coronaires aigus ont été sélectionnés à partir du diagnostic principal et seuls les premiers séjours annuels de chaque patient ont été conservés.

Entre 2002 et 2008, le nombre global de patients hospitalisés pour IDM a diminué de 7,4 %, et le taux standar-disé de 17,2 %. Avant 65 ans, on observe une réduction significative des taux d’hospitalisation dans toutes les classes d’âge masculines, mais une augmentation significative pour les femmes entre 35 et 54 ans. A partir de 65 ans, il y a eu une réduction significative et notable des taux standardisés, tant pour les hommes (-22,7 %) que pour les femmes (-23,7 %). Ces résultats favorables sont cohérents avec les résultats déjà publiées par les équipes du projet MONICA [2] et après analyse des causes médicales de décès [3].

Ce travail précise[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Médecine Vasculaire et INSERM U 558 CHU Rangueil, Toulouse.

Laisser un commentaire