Nutrition, équilibre acido-basique et ostéoporose : de l’hypothèse fictionnelle à la réalité clinique factuelle

0

L’hypothèse suggérant qu’une alimentation augmentant l’excrétion urinaire des ions acides (protons = H+) serait un facteur de risque d’ostéoporose a été proposée il y a plus de 40 ans [1]. A l’inverse, l’hypothèse qu’un régime nutritionnel riche en fonction alcalines ou basiques (OH-) serait nécessairement bénéfique à la santé osseuse, continue à générer un intérêt scientifique dont la résurgence périodique laisse quelque peu perplexe.Cet intérêt s’exprime le plus souvent par des analyses ou méta-analyses d’études épidémiologiques laissant suggérer que certains nutriments, en particulier les protéines d’origine animale ou des aliments tels que les produits carnés ou laitiers, par leur propriété soi-disant “acidogène”, pourraient augmenter le risque d’ostéoporose.Parallèlement, ou consécutivement à ces suggestions, somme toute nuancées, émanant d’écrits publiés dans des journaux scientifiques de renommée appréciabl[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Division des Maladies Osseuses, Hôpitaux Universitaires et Faculté de Médecine de Genève, SUISSE.

Laisser un commentaire