Resynchronisation cardiaque chez les patients ayant eu une ablation de la jonction auriculoventriculaire sur FA sévèrement symptomatique

0

M. Brignole et al. Eur Heart J 2011 32: 2420-2429.But de l’étudeA l’heure actuelle, une resynchronisation avec ablation de la jonction AV en cas de FA permanente très symptomatique n’est pas une recommandation de première intention par rapport à une ablation avec stimulation VD apicale usuelle.MéthodesEtude prospective multicentrique à répartition aléatoire sur186 patients ayant eu pour 97 d’entre eux une ablation de la jonction et une resynchronisation optimisée par échographie et pour les 89 autres une stimulation apicale droite. Le suivi moyen a été de 20 mois.RésultatsLe critère primaire associant décès par insuffisance cardiaque (IC), hospitalisation pour IC ou aggravation d’IC est survenu significativement moins fréquemment chez les patients ayant eu une resynchronisation (11/26% ; RR 0,37). Il y avait significativement moins d’aggravation d’IC (RR : 0,27) et d’hospitalisations pour IC (RR : 0,2), mais pas de différences sur la mortalité tota[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire