Syndrome de Raynaud et diagnostic précoce de sclérodermie systémique

0

Le phénomène de Raynaud, reconnu en 1862 par Maurice Raynaud, est un accès d’ischémie des doigts, et parfois des orteils, déclenché par le froid ou le stress et complètement réversible en quelques minutes car il résulte d’un spasme artériolaire. La vasomotricité cutanée des extrémités des membres possède une réactivité particulière en raison de son rôle effecteur de la thermorégulation. Les troubles vasomoteurs, qui s’intègrent dans les acrosyndromes vasculaires, s’expriment ainsi tout particulièrement aux extrémités qu’il existe ou non des anomalies structurales artériolaires.Le premier temps est la distinction sémiologique de cette entité des autres acrosyndromes vasculaires. Typiquement, une crise vasomotrice est caractérisée par trois phases successives (ischémie puis stase puis vasodilatation réactionnelle) :>>> La phase syncopale est marquée par une pâleur remontant de la distalité vers la racine du doigt et à limite nette,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université Paris Descartes, Rhumatologie A, Hôpital Cochin et INSERM U781, Hôpital Necker, PARIS.

Laisser un commentaire