Quand penser à une maladie périodique chez l’enfant ?

0

La MP est relativement fréquente chez les Juifs sépharades ou ashkénazes, les Arméniens, les Arabes du Moyen-Orient, les Turcs. Cela n’est cependant pas exclusif, car la MP peut s’observer, bien que beaucoup plus rarement, dans d’autres populations [1].Il est important d’évoquer ce diagnostic chez l’enfant. En effet, la MP débute avant l’âge de 10 ans dans 55 % des cas [1]. De plus, un diagnostic précoce et un traitement rapide par colchicine évitent la constitution de la complication classique des formes prises en charge tardivement : l’amylose AA.Le diagnostic de MP est à évoquer chez un enfant présentant des accès fébriles et douloureux récidivants sans cause infectieuse. Aucun facteur déclenchant n’est généralement reconnu, bien que dans certains cas un effort physique ou un choc émotionnel puisse être retrouvé.Chaque accès fébrile ou crise se développe brutalement ou avec très peu de prodromes, et dure dans la plupart des cas quelques j[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Hôpital Nord, Marseille.

Laisser un commentaire