Activité supraventriculaire ectopique excessive et risque de FA et d’AVC

0

Z. Binici et al. Circulation, 2010 ; 121 : 1904-1911.But de l’étudeL’évaluation du risque de FA et d’AVC chez le sujet sain n’est pas simple et la mesure des activités supraventriculaires ectopiques pourrait être liée au risque d’AVC, de décès et de FA chez les sujets préalablement sans antécédent d’AVC ou de cardiopathie.MéthodesLa cohorte représentative de la population dite Copenhagen Holter Study groupant 678 volontaires sains des deux sexes de 55 à 45 ans sans antécédents cardiovasculaires, de FA ou d’AVC ont été évalués biologiquement et par holter ECG de 48 h. Une activité supraventriculaire ectopique excessive était définie par un nombre d’ESSV d’au moins 30/heure ou par au moins une salve d’au moins 20 complexes.Résultats70 patients avaient plus de 30 ESSV/h et 42 au moins une salve d’au moins 20 complexes, soit 14,6 % de patients à activité ectopique excessive chez qui le critère primaire associant décès ou AVC à 6,3 ans [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire