Imagerie par résonance magnétique chez les patients porteurs de stimulateurs et défibrillateurs cardiaques

0

Le nombre de patients bénéficiant de dispositifs électroniques implantables (DEI), incluant les stimulateurs cardiaques, la stimulation biventriculaire et les défibrillateurs automatiques internes (DAI), est en constante progression. Cette tendance va probablement se renforcer avec l’accroissement de la population âgée, l’élargissement des indications dans le traitement de l’insuffisance cardiaque, le développement de nouveaux dispositifs et l’amélioration de la couverture médicale.L’imagerie par résonance magnétique (IRM) présente de nombreux avantages incluant sa capacité unique de discriminer les tissus mous et son caractère non irradiant. Le nombre d’IRM est lui aussi en augmentation. Il n’y a pas de données précises, mais il est estimé qu’au moins 50 % des patients porteurs de DEI auront une indication d’IRM au cours de la durée de vie de leur dispositif [1]. Ainsi, dans les années à venir, nous serons de plus en plus fréquemment confrontés[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Department of Cardiology, Rambam Medical Center, B. Rappaport – Faculty of Medicine, Technion – Israel Institute of Technology, Haifa, ISRAEL.

Laisser un commentaire