Stratégie diagnostique devant une perte de connaissance

0

La syncope est un symptôme fréquent puisqu’il représente le motif de consultation d’environ 1 % de tous les patients admis en service d’urgence, et cela de façon unanime dans tous les pays d’Europe. Cette fréquence, associée à des hospitalisations inutiles ou prolongées et à la proportion élevée de patients qui finalement demeurent sans diagnostic après une batterie de tests parfois adéquats mais souvent inutiles, a conduit la Société Européenne de Cardiologie à édicter des recommandations dont la dernière version vient de paraître [1]. Le but de cette revue est de résumer ces recommandations à l’intention des cardiologues français.Le motif de consultation est toujours une “perte de connaissance transitoire” (PDCT). Aussi est-ce à partir de ce symptôme qu’il faut analyser la démarche diagnostique, et pour cela les trois étapes qui doivent être successivement franchies seront détaillées.La perte de connaissance transitoire est-elle une sync[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université de Bretagne Occidentale Département de Cardiologie, BREST.

Laisser un commentaire