Stratégie diagnostique devant une perte de connaissance

0

La syncope est un symptôme fréquent puisqu’il représente le motif de consultation d’environ 1 % de tous les patients admis en service d’urgence, et cela de façon unanime dans tous les pays d’Europe. Cette fréquence, associée à des hospitalisations inutiles ou prolongées et à la proportion élevée de patients qui finalement demeurent sans diagnostic après une batterie de tests parfois adéquats mais souvent inutiles, a conduit la Société Européenne de Cardiologie à édicter des recommandations dont la dernière version vient de paraître [1]. Le but de cette revue est de résumer ces recommandations à l’intention des cardiologues français.

Le motif de consultation est toujours une “perte de connaissance transitoire” (PDCT). Aussi est-ce à partir de ce symptôme qu’il faut analyser la démarche diagnostique, et pour cela les trois étapes qui doivent être successivement franchies seront détaillées.

La perte de connaissance transitoire est-elle une syncope ?

La perte de connaissance est un symptôme défini par les neurologues comme “une altération transitoire majeure de l’état de vigilance qui entraîne une absence complète de contrôle volontaire des muscles et de réponse aux stimuli environnementaux, humains ou autres”. Il n’est pas discutable que la syncope entre dans ce cadre, mais elle n’est pas la seule ! Pour prendre un exemple caricatural, le KO du boxeur représente lui aussi une PDCT, mais personne ne la considère comme une syncope ! De même, un coma médicamenteux ou toxique est une PDCT, mais prolongée. La crise d’épilepsie est brève, mais sa présentation bien différente, et surtout elle est due à un mécanisme spécifique : une décharge neuronale. Finalement, la définition de la syncope se doit d’exclure ces affections qui, certes, se caractérisent par une PDCT, mais ne sont pas des syncopes.

La définition admise par les experts de la Société Européenne[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université de Bretagne Occidentale Département de Cardiologie, BREST.

Laisser un commentaire