Bioprothèses et prothèses mécaniques : la discussion a-t-elle encore lieu d’être ?

0

Il existe actuellement en chirurgie cardiaque deux types de prothèses disponibles dans le choix d’un remplacement valvulaire : les valves mécaniques et les valves biologiques.Les valves mécaniques les plus utilisées sont les valves à doubles ailettes (fig. 1), en raison de leurs bons résultats hémodynamiques et de leur fiabilité. Le principal avantage des valves mécaniques est leur durabilité : elles ne sont pas soumises à un risque de dégénérescence et ont donc une espérance de fonctionnement en général supérieure à l’espérance de vie du patient. Leur principal désavantage est comme tout matériel prothétique mécanique au contact du sang le risque thrombo-embolique et donc la nécessité d’un traitement anticoagulant à vie.Les valves biologiques peuvent être séparées en deux groupes : les xénogreffes (dérivées de tissus animaux) et les allogreffes (en général des valves cardiaques cryo-préservées issues de donneurs humains). En raison de leurs d[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Chirurgie Cardiovasculaire, Hôpital de la Pitié Salpêtrière, PARIS.

Laisser un commentaire