Risque des chirurgies cardiaques redux

0

Toutes les analyses identifient la réintervention en chirurgie cardiaque comme un facteur indépendant de mortalité. Les scores prédictifs de mortalité utilisés en pratique courante, Parsonnet ou EuroSCORE (fig. 1), placent la réintervention en tête de leurs critères. Le malade opéré vivant de plus en plus longtemps, la réintervention devient quasi inéluctable et fait partie de l’histoire naturelle du patient qui doit être prévenu de cette éventualité. La possibilité d’une réintervention devra être envisagée dès la première opération dont elle oriente la technique, les choix techniques ou stratégiques. Le moment de la réintervention ne doit pas être retardé, car les comorbidités cardiaques (insuffisance cardiaque, hypertension artérielle pulmonaire) majorent le risque d’une deuxième intervention.Télécharger l’article : photo © Carsten Kattau – Fotolia.com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Fondation Institution Saint-Joseph, PARIS. CMC Parly II, LE CHESNAY.

Laisser un commentaire