Néphrotoxicité des produits de contraste iodés. Mise au point pour le cardiologue

0

L’incidence de cette complication a diminué au cours des dernières années en raison de la meilleure reconnaissance des facteurs de risque et de l’utilisation de produits de contraste moins néphrotoxiques. Cependant, l’insuffisance rénale aiguë post-produit de contraste iodé (PCI) reste fréquente en raison de l’augmentation importante des procédures, notamment angiographie.Télécharger l’article : photo © Bergringfoto – Fotolia.com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Néphrologie, Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG.

Laisser un commentaire