Faut-il revoir la classification NYHA ?

0

Depuis de nombreuses années, nous nous efforçons de montrer les limites de la classification de la NYHA. Sur le plan fonctionnel par exemple, la gravité de l’insuffisance cardiaque est appréciée essentiellement à l’interrogatoire par la quantification de la dyspnée d’effort nécessaire tant pour apprécier le degré même de gravité de la maladie que pour en suivre l’évolution. C’est toujours l’interrogatoire minutieux qui ira à la recherche de toutes les circonstances susceptibles de fournir des renseignements plus ou moins reproductibles chez un même patient ou d’un patient à l’autre.Télécharger l’article : photo © krishnacreations – Fotolia.com[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie, Hôpital Pasteur, NICE.

Laisser un commentaire