Faut-il augmenter pharmacologiquement le HDL ?

0

Un important programme de développement de phase III, dont le coût était d’un milliard de dollars, a cependant été interrompu en décembre 2006 lorsqu’il est apparu que, malgré son effet favorable sur le HDL-cholestérol, le torcetrapib contribuait à augmenter la mortalité totale (de 60 % en valeur relative) de façon précoce, avec par ailleurs une augmentation du risque d’événements cardiovasculaires. Ces résultats ont été annoncés par un communiqué de presse peu détaillé, ne fournissant comme données chiffrées que le nombre de décès constaté dans l’étude ILLUMINATE, le grand essai de morbimortalité du programme de développement de cette molécule.Télécharger l’article : [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire