|  S'inscrire

Doit-on anticoaguler un patient avec un score CHA2DS2-VASc de 1 ?

0

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent en France, avec un nombre de patients croissant. La morbi-mortalité est déterminée par le risque thromboembolique. Les traitements anticoagulants ont fait leurs preuves dans des essais randomisés pour la prévention de ce risque [1-5]. Le principal enjeu de la prise en charge d’un patient présentant une fibrillation atriale non valvulaire (FANV) consiste à déterminer s’il relève d’une indication à une anticoagulation afin de prévenir ces complications thromboemboliques. Ce risque peut être évalué par le score de risque CHA2DS2-VASc sur lequel sont basées les recommandations actuelles pour guider la prescription d’un traitement anticoagulant oral [6]. Il ne concerne pas les patients atteints de FA dite “valvulaire”, laquelle est définie par la présence d’une prothèse valvulaire mécanique ou d’un rétrécissement mitral modéré à sévère. Ces patien[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et
profitez de tous les sites du groupe
Performances Médicales

S'inscrire
Partagez cet article

L'auteur

Unité de Rythmologie, GH Pitié-Salpêtrière, APHP, PARIS.

Comments are closed.