Avis d’experts ACC/AHA

Avis d'experts ACC/AHA
0

Ce texte sur les pathologies de l’aorte descendante concernent les anévrysmes, les dissections, les hématomes intramuraux, les ulcères athéroscléreux pénétrants et les ruptures traumatiques aortiques.

La voie chirurgicale reste la référence pour la plupart des patients, avec d’excellents résultats à long terme, mais une mortalité opératoire allant de 12 à 44% selon les études, les comorbidités et le degré d’urgence de la chirurgie. Ce taux pourrait baisser à des chiffres de 4 à 9% avec 3% de paraplégies dans les résections d’anévrysmes de l’aorte descendante dans les centres spécialisés. Une approche moins invasive, notamment pour les patients les plus âgés ou à comorbidités notables contre-indiquant souvent la chirurgie, pourrait être opportune.

Avis d'experts ACC/AHA
0

La formulation d’une recommandation de classe I par les experts ACC/AHAéquivaut à un passage quasi obligatoire en pratique courante, et dans le cas présent d’autant plus opportun que le strict équivalent de cette recommandation chez l’athéromateux n’existe pas encore en France et que la saison se prête bien sûr à une campagne de sensibilisation à ce sujet. Les preuves issues d’études de cohorte et d’un essai à répartition aléatoire montrent que la vaccination annuelle contre la grippe saisonnière améliore la morbidité cardiovasculaire et la mortalité toutes causes chez les patients atteints de pathologies cardiovasculaires.