Insuffisance aortique asymptomatique et anévrisme de l’aorte ascendante

0

GénéralitésL’insuffisance aortique (IAo) correspond à une perte de la continence de la valve aortique, responsable d’un reflux sanguin diastolique de l’aorte vers le ventricule gauche (VG). Sa prévalence varie selon la cause et le degré de sévérité (environ 0,5 % pour l’IAo sévère), mais elle reste nettement inférieure à celle du rétrécissement aortique [1]. L’IAo peut être “primaire”, c’est-à-dire causée par une anomalie valvulaire, ou être “secondaire” à une dilatation de l’aorte ascendante qui empêche la coaptation des feuillets.Il est indispensable d’évaluer l’aorte ascendante devant toute pathologie valvulaire aortique, qu’elle ait ou non une incidence hémodynamique, en raison de sa fréquente association avec les anévrismes de l’aorte ascendante. Nous verrons tout d’abord les modalités diagnostiques et thérapeutiques de l’IAo, notamment asymptomatique, puis les particularités des anévrismes de l’aorte ascendante.L[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité des Valvulopathies et SOS Endocardites, CHU Henri Mondor, CRÉTEIL.

Laisser un commentaire