L’étude FOURIER : quelles transformations des concepts et de la pratique ?

0

“Changer, c’est d’abord changer de point de vue.”~ Jean-Bertrand Pontalis.L’étude FOURIER vient de démontrer que l’utilisation d’un anti-PCSK9 permet de réduire le risque d’événements cardiovasculaires majeurs en prévention cardiovasculaire secondaire chez des patients dont le LDL initial était en moyenne à 0,90 g/L sous un traitement par statine.Si ce résultat s’exprime relativement simplement, cette étude suscite néanmoins de nombreuses réflexions dont certaines, pure coïncidence électorale, sont relatives aux modèles sociétaux que pourraient souhaiter les citoyens dans leur pluralité d’avis, de jugements et de pratiques. Dans ce billet, nous proposons quelques réflexions autour de trois notions relatives à cette étude : les anticorps monoclonaux en thérapeutique, l’hypothèse lipidique et, enfin, la pratique après FOURIER.Les anticorps monoclonaux en thérapeutiqueSi le thème de la première réflexion proposée peut paraître éloign[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire