Revue de presse : les anticoagulants oraux directs peuvent-ils être utilisés en place des antivitamines K pour une cardioversion de fibrillation atriale ?

0

Question principale : les anticoagulants oraux directs peuvent-ils être utilisés en place des antivitamines K pour une cardioversion de fibrillation atriale ?Question accessoire : comment résoudre le problème de l’évaluation d’un faible risque d’événements sous traitement ?L’informationLorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’une cardioversion de fibrillation atriale (FA), les anticoagulants oraux directs (AOD) sont associés à des incidences d’événements thrombo-emboliques et hémorragiques faibles, et proches de celles observées sous antivitamines K (AVK).AOD vs AVK : le pour et le contreLorsqu’une stratégie d’essai de retour au rythme sinusal est choisie chez un patient ayant une FA, que cette stratégie soit pharmacologique ou par cardioversion électrique, il est recommandé d’utiliser des anticoagulants à dose efficace, et cela si possible pendant au moins 48 heures avant la cardioversion, car le passage en rythme sinusal est associé à une [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Clinique Villette, Dunkerque.

Laisser un commentaire